Comment améliorer sa mémoire ?

améliorer sa mémoire

Une citation populaire le dit : « la mémoire est une faculté qui oublie ». Aussi drôle que cela puisse paraître, c’est tout à fait véridique. En effet, la capacité de la mémoire n’est pas infaillible et ce n’est pas seulement le cas pour les aînés. Nul n’est à l’abri de trous de mémoire par-ci par-là.

Avec l’avènement de la technologie et des facilitateurs cognitifs qui existent et auxquels les jeunes sont exposés de plus en plus à un âge primaire, il n’est pas rare de constater que, même au sein de cette population, la mémoire peut venir à faire défaut.

Devant cette problématique globale, il est intéressant de connaître quelques méthodes naturelles afin de prendre en charge sa capacité mnémotechnique et conserver une mémoire éveillée.

La mémoire, un muscle ?

Il existe un mythe urbain voulant que la mémoire soit un muscle qu’il faut entraîner. Cette image visant à illustrer un principe concernant la mémoire a corrompu la façon de certains d’appréhender réellement cette faculté humaine.

Ce qu’il faut savoir, c’est que la mémoire est une habileté à enregistrer et stocker des informations au niveau du cerveau, par le biais des neurones.

Physiquement, il ne s’agit donc pas d’un muscle à mettre en exercice. Il faut plutôt voir la mémoire comme une capacité qui peut être développée au travers de diverses astuces mnémotechniques, permettant la facilitation de l’intégration et de la rétention des informations.

Ce n’est donc pas, en tant que tel, une amélioration de capacités. Le potentiel est disponible, mais il suffit de développer les astuces nécessaires à une utilisation plus rapide et plus efficace de celui-ci.

Éliminer les habitudes nocives à la rétention d’informations

Avant même de penser à améliorer sa mémoire, il est important de savoir qu’il y a des habitudes de la vie courante qui sont nocives pour le développement de celle-ci. Il faudrait donc initialement s’atteler à corriger ce qui est inadéquat.

Il y a quelques éléments qui nuisent à une utilisation optimale de la mémoire. On compte là le stress, l’anxiété et la négligence due à l’utilisation des appareils mobiles. Le stress et l’anxiété sont les premiers ennemis à éradiquer puisqu’ils affectent la capacité de concentration et de réflexion.

À ceux-là s’ajoutent également les habitudes développées en raison de la disponibilité des dispositifs mobiles : la perte de l’habitude de noter ou de retenir. Les appareils intelligents sont si accessibles pour réaliser certaines tâches qu’il est facile de les laisser être un désavantage pour vous.

Une fois ces quelques corrections apportées, on peut attaquer l’essentiel des techniques à mettre en place pour améliorer sa capacité de rétention.

Comment améliorer sa mémoire ?

Adopter une bonne hygiène de sommeil

Un sommeil adéquat permet au cerveau d’être suffisamment reposé pour pouvoir exercer ses facultés. Lorsqu’on manque de sommeil, les capacités sont ralenties puisque le peu d’énergie disponible est mis à la disposition de l’exercice des capacités vitales et essentielles.

Des études ont par ailleurs démontré que le processus de consolidation de la mémorisation se déroule durant le sommeil. Il est donc essentiel de pouvoir dormir pendant un temps adéquat afin d’éviter d’inhiber le processus d’apprentissage.

Veiller sur son hygiène alimentaire

L’apport alimentaire a un effet important sur le processus de mémorisation et sur la mémoire en elle-même. En effet, le choix des aliments et la répartition des apports alimentaires durant la journée ont un effet direct sur la concentration et l’exercice des facultés cognitives.

C’est pourquoi il est recommandé de choisir scrupuleusement les aliments consommés en mettant davantage l’importance sur l’ingestion de glucides naturels et d’aliments riches en fibres, tout en réduisant l’apport de graisses et sucres ajoutés. Certains additifs alimentaires ont également un effet direct sur les fonctions cognitives : il s’agit du fer, de la vitamine B et des aliments riches en oméga-3.

En plus de cela, il faut bien s’assurer de répartir ses repas adéquatement dans la journée : en privilégiant un bon petit-déjeuner le matin, vous pourriez réduire les épisodes de trous de mémoire.

Réviser les nouvelles informations le soir

Avec l’apport démontré du sommeil sur le processus de mémorisation, il est important de changer ou d’ajuster la façon d’appréhender les informations. Il est en effet préférable de stocker les nouvelles informations le soir, car le sommeil permet le processus de consolidation de ces informations. Cela favorisera alors une meilleure rétention de celles-ci.

Associer les informations à des parcours ou des histoires

Cette technique permet de procéder par association au stockage des informations. En combinant à des endroits ou des histoires certaines informations, cela permet d’y avoir accès plus facilement par un processus d’assimilation.

Utiliser le dessin

Certaines personnes ont une meilleure capacité de rétention des informations dessinées plutôt qu’écrite. En ayant recours au dessin, cela permet de mettre en exergue un autre chemin de mémorisation qui peut s’avérer plus adéquat pour soi.

Développer l’écriture

Comme mentionné plus haut, les habitudes liées à l’utilisation d’appareils intelligents ont un effet nocif sur la mémoire. Il faut donc se rééduquer à ce niveau et recourir à la méthode connue de la prise de notes pour mettre au travail la mémoire. Il y a plus de chances de se souvenir d’une information si elle a été prise en notes.

Utiliser des trucs mnémotechniques

Les acronymes, les sigles et les symboles sont autant de choses qui peuvent être utiles pour améliorer la mémoire. Il ne faut pas hésiter à les utiliser puisqu’ils permettent, de manière prouvée, d’améliorer ses capacités.

Conclusion

Si la mémoire est perçue comme un muscle, il faut bien se souvenir qu’il s’agit bien d’une capacité disponible et qu’il faut savoir utiliser. Ces différentes astuces permettent de mettre en exercice le potentiel déjà existant de la mémoire, afin d’en obtenir un meilleur rendement. Il existe également d’autres techniques à explorer et il ne faut pas hésiter à le faire. Chacun est différent et tout ne fonctionne pas pour tous.