La pratique du massage thaï

massage thai

La Thaïlande est un pays que l’on ne peut oublier après l’avoir visité. Du reste, nombre de touristes qui y sont venus une fois ne peuvent se passer d’y retourner régulièrement. Cela est dû à l’accueil que la population réserve aux étrangers, certes, mais aussi à une culture traditionnelle aussi apaisante qu’enrichissante.

Cela passe par une cuisine exotique des plus raffinées, l’artisanat local et fait main, ou bien une balade trek en montagne à la rencontre des célèbres « femmes girafes ». Mais on ne peut se vanter de connaitre la Thaïlande si l’on n’est pas passé par la case massage, que les Thaïs réalisent à la perfection.

La vénération du peuple thaï pour les massages

En Thaïlande, tout le monde se fait masser au moins une fois par jour et tout le monde se masse les uns les autres. Dans la rue, dans un salon, dans un bar, cela n’a aucune importance, le but étant de pouvoir se détendre sur l’instant présent.

Le massage est une tradition très importante dans le pays depuis toujours, au même titre que les préparations culinaires ou la méditation bouddhiste, dont il est très influencé. Venu de l’Inde ancestrale, le massage tel qu’il est pratiqué en Thaïlande permet non seulement de se relaxer physiquement, mais aussi de se détendre mentalement et spirituellement.

C’est une véritable action antistress que l’on peut comparer à des médecines alternatives telles que l’acupuncture ou le shiatsu, tellement il apporte bien-être à nos corps, esprits et organismes. Voilà pourquoi se faire masser, mais aussi masser quelqu’un de son entourage est un vrai rituel au pays du sourire.

Qu’est-ce que le massage thaï ?

Dans toutes les villes et provinces thaïlandaises, on trouve des salons de massage tous les 100 mètres. Ce sont des petites échoppes tenues par une ou deux masseuses ou bien de grands centres de soins où une cinquantaine de professionnelles se partagent les tâches.

On comprend donc qu’une bonne partie de la population féminine pratique le métier de masseuse et cela de génération en génération.

Il y a plusieurs sortes de massage pratiqués en Thaïlande. Le massage du visage, celui des pieds ou celui du corps dans sa totalité avec l’apport d’une huile très douce.

Mais le véritable massage thaï est un massage holistique s’inspirant de la pratique du Yoga, et ayant une vision énergétique de notre santé. Il comporte des exercices d’étirement basés sur les postures du Yoga, qui se pratiquent en duo entre l’intervenant et le patient.

Son principe est d’exercer des pressions énergétiques sur des régions précises du corps, en suivant les mêmes méridiens que ceux de l’acupuncture. La masseuse se sert elle aussi de tout son corps pour exécuter ces pressions.

Ses mains, ses doigts et ses paumes bien sûr, mais aussi ses pieds, bras, coudes et genoux. Durant la séance, la masseuse rentre dans une sorte de méditation qui lui permet d’être davantage en contact intuitif avec le patient.

Comment se pratique le massage thaï ?

Une séance complète varie entre 1 et 2 heures et se déroule sur un matelas souvent posé à même le sol. Le patient se doit d’être habillé, mais il est conseillé de lui faire porter des vêtements assez amples pour ne pas gêner la pratique des futurs mouvements.

L’intervenante se sert souvent de l’apport de coussins qu’elle place à divers endroits sous le corps du patient durant la séance, ceci afin de soulager une position pouvant lui être quelque peu inconfortable à la longue.

Alors, après être rentrée en état méditatif grâce à une respiration lente et continue, la masseuse va commencer ses mouvements qui seront faits de longs étirements et fortes pressions sur des points très stratégiques de notre corps. Vu de loin, on pourrait penser qu’il peut y avoir une sensation de douleur pour le patient, mais il n’en est rien.

C’est juste quelque peu impressionnant sur l’instant, car on peut penser que la pratiquante va nous broyer les os à force de nous grimper sur le dos avec ses pieds, mais le ressenti final n’est que soulagement et décompression.

De sorte qu’on se laisse aller vers une détente totale pendant tout le reste de la séance. Si certains Thaïlandais se font pratiquer ce massage plus souvent qu’il ne faudrait, il faut savoir que c’est dans leur culture et qu’ils le pratiquent depuis leur plus tendre enfance.

Par contre, pour nous les Occidentaux, il est conseillé de ne pas suivre leur exemple et de ne pratiquer le massage thaï qu’à raison d’une séance par mois. Par contre, il n’est aucunement interdit de se faire masser quotidiennement à divers endroits du corps, mais avec des massages plus doux et légers et surtout moins intenses que le massage thaï.

Quels sont les bienfaits du massage thaï ?

Si les vertus et bienfaits du massage thaï ne sont pas reconnus par la science, tout comme de nombreuses médecines alternatives, des médecins et praticiens conseillent cette pratique de massage à quelques-uns de leurs patients, en parallèle à des médecines plus traditionnelles.

Car depuis son importation en occident dans les années 1990, le massage thaï est reconnu comme étant très bénéfique à la santé. Selon beaucoup de professionnels de santé, cette séance de manipulation et d’étirements, où la respiration se fait lente et profonde, serait très positive pour la circulation sanguine, d’autant plus qu’elle favoriserait la destruction des toxines contenues dans notre organisme.

Si, bien entendu, le massage thaï soulage tous les problèmes musculaires, quels qu’ils soient, notamment ceux du dos, il est avéré qu’il est d’une aide précieuse pour arriver à se détendre mentalement. On peut donc affirmer sans soucis que la pratique du massage thaï apporte souplesse et fluidité à tout notre corps, mais aussi un bien-être de l’esprit qui jouera autant sur notre condition physique que sur notre émotionnel et spirituel.